Agir au bénéfice de tous


Un enjeu sanitaire majeur pour la population : la protection de la ressource en eau.

Depuis 20 ans, l’action de TERACTEM représente 78 000 millions m3 d’eau protégée, 26 000 hectares de périmètres de protection rapprochée et 800 captages protégés, soit une protection de 90% des collectivités du département au regard de leur alimentation en eau potable. La protection de la ressource repose aussi sur la réalisation de stations d’épuration, en particulier dans les communes de montagne dont les populations augmentent fortement lors de la saison touristique.

 

Prévenir les risques

Les collectivités du département missionnent TERACTEM pour limiter les menaces pesant sur les populations. Parmi ces actions de prévention :

  • Sur tout le territoire de la Haute-Savoie, TERACTEM aménage les berges de rivières pour retrouver leur fonctionnement naturel et rétablir les zones d’expansion de crues
  • La société crée des bassins d’orage assurant le stockage de l’eau avant son rejet dans le milieu naturel en cas précipitations torrentielles.
  • TERACTEM est également missionnée pour rendre la route plus sûre. La société a en particulier les travaux permettant la suppression du passage à niveau d’Allinges, lieu d’une collision mortelle avec un car en 2008.

 

Renouer avec les rivières

Durant des décennies, les berges de rivières ont été artificialisées et souvent inaccessibles aux riverains. Désormais intégrées au paysage urbain et à celui de nouveaux quartiers, elles sont aménagées et invitent à la circulation piétonne. Dans les quartiers qu’elles traversent les rivières deviennent un élément d’attractivité à l’image du Fier dont les berges animent le quartier Chorus à Cran-Gevrier, du Goléron à Pré Billy (Pringy), de la Sallanche dans le cadre de l’opération Quai Mont-Blanc à Sallanche, du Thiou enjambé par un ouvrage spectaculaire au cœur de l’Ecoquartier des Passerelles à Cran-Gevrier.

La ville devient perméable